Français  English 

Nouveau!!! Ramassage sans contact gratuit : point de chute Longueuil. Livraison gratuite sur toute commande de plus de 60$ avant taxes.

Mon retour au travail après presque 2 semaines

Je suis retournée au travail dans une situation un peu particulière. Le vendredi d’avant, le gouvernement du Québec annonçait qu’il fermait toutes les garderies et, en fin d’après-midi, mon employeur me téléphonait pour me demander si j’avais un enjeu à ce niveau pour lundi. J’ai dû trouver, comme beaucoup d’autres parents, vite-vite quelqu’un pour garder mes enfants si je voulais aller travailler, sinon je devais rester à la maison.

Ma mère a accepté ce mandat pendant 2 jours. Mon conjoint, de son côté, pour éviter que je prenne tout de suite mes congés, a pris ce qu’il lui restait de journées et est resté à la maison avec les enfants mercredi, jeudi et vendredi.

Donc, je suis retournée au travail dans de drôles de circonstances.

Mais étonnement, j’ai retrouvé mes marques assez vite... c’était presque comme si je n’étais jamais partie! J’ai fait mes formations, ma collègue m’a montré les nouveautés et hop, à la fin de la semaine, j’étais à mon poste, prête à travailler seule.

La routine à la maison avec les enfants s’est bien déroulée. Je me lève plus tôt le matin, ça me donne le temps de déjeuner avant que les enfants se lèvent et de faire des tâches. Quand les enfants sont levés, je peux donc profiter de quelques instants de paix avec eux avant d’aller travailler, pas de précipitation, juste du calme avec eux.

Le soir, à mon retour du travail, je laisse les enfants jouer dans le salon pendant que je fais mes tâches pour Wonder Woman et que je prépare le souper… ok! J’avoue, ce n’est VRAI-MENT pas facile! Le plus petit qui pleure parce qu’il veut se faire prendre, le plus grand qui crie « maman, maman… maaaaaaaaaaaaaaaaaaamaaaan! » ** Ici, tu peux facilement me voir rouler des yeux! Mais on passe au travers!

J’en suis maintenant à ma 2e semaine de travail suite à mon retour. Et cette semaine, le gouvernement a annoncé qu’il fermait toutes les entreprises. Mon conjoint se retrouve donc, comme bien d’autres, sur le chômage… de mon côté, l’entreprise pour laquelle je travaille est considérée comme un service essentiel, donc on reste ouvert (institution financière). Alors qu’on se posait la question de qui allait garder les enfants la semaine prochaine, ça venait régler un problème! Un mal pour un bien… eheh! Il faut toujours voir le bon côté des choses!

Aujourd’hui, je me rends compte que mon bébé va avoir 1 an la semaine prochaine!!

1 an qui a tellement passé vite! C’est à ce moment qu’on voit à quel point le temps file à toute vitesse et qu’on s’adapte à tout ce qu’on traverse. Pas le choix! La vie continue.

 

Pour nous suivre sur Facebook

Pour nous suivre sur Instagram

 

Stéphanie L.


1 commentaire

  • Bravo Stef! J’admire énormément ta résilience continue ton beau travail. Tu es un atout pour l’équipe de la Boîte Wonder Woman
    Bisou Audrey xx

    Audrey Hurteau

Laisser un commentaire