Français  English 

Apprendre à ralentir avec le yoga

Le yoga… Ce fameux yoga dont on entend de plus en plus parler et qui gagne sans cesse en popularité et auprès de plusieurs clientèles : enfants, étudiants, personnes âgées, personnes ayant certaines problématiques de santé mentale, etc. Ça semble si merveilleux, mais… Est-ce que le yoga mérite autant cette attention? Ou est-ce seulement une « mode »?

Selon moi, le yoga est beaucoup plus qu’une tendance! Je pense simplement que de plus en plus de personnes l’adoptent, car ce sport répond à un besoin bien présent de notre société : apprendre à ralentir ou encore apprendre à faire une pause dans une société où tout va toujours trop vite. Effectivement, cela devient de plus en plus rare que nous prenions réellement le temps de nous mettre en mode slow, de nous déconnecter de la technologie et de prendre un moment pour être plus seul avec nous-mêmes. Pourtant ça fait tellement du bien et je pense que c’est pourquoi on compte de plus en plus de yogis (personnes pratiquant le yoga) en ce monde. Ces personnes voient les bienfaits que cela leur apporte dans leur quotidien en plus du plaisir qu’ils ressentent pendant les pratiques. Il n’est pas rare lors d’une séance de voir des gens qui sourient ou encore laisse échapper un petit rire. Et que dire du sentiment de bonheur ressentit à la fin de celle-ci!

 

Méditation

 

Par contre, commencer ce sport et se rendre à ce stade « d’appréciation » du yoga peut ne pas toujours être facile : c’est parfois tellement demandant d’apprendre à faire une pause, à ralentir ou encore à être seul avec nos pensées/émotions. Par exemple, cette pose « savasana » qui est souvent présente à la fin des cours et qui consiste à s’étendre sur le dos, fermer les yeux et ne rien faire peut, au début, être tellement tout sauf relaxant. En effet, nous pouvons ressentir l’impossibilité de se relaxer, car nous avons seulement nos tâches en tête, pouvons avoir l’impression de perdre notre temps ou encore avoir extrêmement hâte que cela se termine. Cependant, c’est en se donnant le temps d’apprivoiser le yoga, son concept et ses différentes poses que le tout devient plus bénéfique et agréable. On finit réellement par apprécier ce moment de détente et on peut même par la suite l’inclure dans notre routine à la maison!

Il faut tout de même être aussi conscient qu’il existe de nombreuses sortes de yoga et qu’il se peut très bien qu’un type ne soit vraiment pas pour nous alors qu’un autre nous rejoindra totalement. Il y a des types de yogas qui sont plus actifs, d’autres plus doux, certains sont très centrés sur la respiration, d’autres sur les poses ou les étirements, etc. Il est alors important d’en essayer plusieurs avant de se décourager. Il se peut aussi que le type de yoga nous rejoigne, mais que le professeur un peu moins. C’est tout à fait normal! Les professeurs de yoga ont tellement tous une personnalité unique et une façon différente d’enseigner qu’il est nécessaire d’en choisir un qui nous fera sentir bien et qui saura rendre notre pratique encore plus agréable.

Ainsi, la leçon de ce texte se veut bien simple : il faut savoir laisser du temps au yoga avant d’en voir les bienfaits, mais aussi avant de pouvoir réellement l’apprécier. Par contre, cet apprentissage du lent sera par la suite tellement un atout pratique : ça vaut ses petits efforts!

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Article écrit par Priscilia, du blog "Profites-en"
 
Découvre son blog, sa page Facebook ou bien sa page Instagram et apprends à mieux connaître cette passionnée de bien-être et d'alimentation végétalienne !
Tu peux la contacter directement aussi!