Français  English 

À toi, jeune maman

J’ai longtemps réfléchi avant d’écrire ce texte. Pas parce que j’ai peur, pas parce que j’ai honte, simplement parce que je ne voulais pas trop m’emporter par l’agressivité et les émotions qui m’habitent ou plutôt qui m’ont déjà habitées. Je suis tombée enceinte de mon premier enfant à l’âge de 19 ans.

Dès le moment où j’ai fait l’annonce de ma grossesse, j’ai été la cible de plusieurs jugements et j’ai commencé à être bombardée de questions plus ou moins agréables. C’était voulu ? Es-tu toujours avec le père ? Et tes études ? Comment vas-tu y arriver ?

Dans ma tête, le petit cœur que je portais dans ma bedaine était le plus beau cadeau de la vie, comment pouvais-t’on penser qu’il n’était pas désiré ? N’est-ce pas la plus belle richesse du monde que de pouvoir porter son enfant? Au même moment, j’ai commencé à douter, déjà que ma confiance en moi n’était pas à son meilleur, j’ai commencé à me questionner sur mes capacités d’être une "bonne maman". Et si je n’étais pas à la hauteur ? Si ces gens avaient raison et que j’étais "trop jeune".

 Ces questionnements ont hanté ma grossesse et puis, le 21 avril 2015, mon fils est né. Mon petit bébé, le fruit de notre amour, ce petit être que j’attendais avec tant d’impatience. C’est alors que j’ai tout de suite su que d’être maman, c’est inné. On fait ce qui nous semble être le mieux. Il serait faux de dire que c’est toujours facile, mais je savais, au plus profond de moi que j’étais la meilleure maman pour lui, j’étais sa maman.

 

Et puis, 2 ans plus tard, je suis tombée enceinte de notre deuxième trésor et vous savez quoi ? Les jugements ont recommencé. C’était planifié ? Tu ne trouves pas ça trop tôt ? Liam est encore jeune non ? Ah pis la meilleure de toutes ; c’est le même père ? Non mais… Je suis pourtant en couple avec le même homme depuis maintenant 5 ans et nous sommes mariés.

 Et même si c’était le cas, même si cet enfant était arrivé par surprise par manque de vigilance, même si ce n’était pas le même papa, ça change quoi ? Est-ce que cela ferait de moi une moins bonne mère ? À mon humble avis, ce sont tout simplement des questions qui ne se posent pas, c’est des questions qui font mal.

 

J’ai alors compris une chose, peu importe ton âge, ce que tu fais dans la vie, l’argent que tu possèdes, ta nationalité, ta religion, les gens trouveront toujours un moyen de te critiquer, c’est comme ça. Alors à toi, future petite maman, à toi qui a peur et qui doute, à toi qui fait face à l’inconnu, que ce soit ton premier, deuxième ou même troisième enfant, économise ton énergie et concentre-toi sur la petite chose qui pousse en toi.

Laisse ce petit être grandir et te remplir d’amour, la vie se chargera du reste. <3

_________________________________________________________________________________________________________________

Article écrit par Frédérique

article

Je m’appelle Frédérique, je suis de Québec !
Maman de deux petits garçons merveilleux, Liam & Thomas. Femme de militaire. Je suis passionnée par la maternité! J’adore tout ce qui est mode & beauté. 

Je suis motivée par le désir d’aider les mamans à se sentir plus femme et à ne pas s’oublier.
L’écriture est pour moi, une réelle passion, et j’espère faire une petite différence dans la vie des personnes qui me lisent. Tu peux me suivre sur Instagram ! <3